Imprimer le contenu / Print the content

Une histoire de famille

Détail étampe
L e nom de la Conseillante apparaît au milieu du XVIIIe siècle ; c’est en effet Catherine Conseillan, femme d’influence, propriétaire du domaine à l’époque qui a souhaité lui léguer son nom.

En 1871, la famille Nicolas achète La Conseillante dont l’étendue, 12 hectares, et le parcellaire sont inchangés depuis, ce qui lui a permis de préserver son exception.

C’est en 1960 que les héritiers de Louis Nicolas décident de la création de la « Société Civile des Héritiers Nicolas ».

Depuis 2001, La Conseillante a fait évoluer son organisation interne en recrutant un Directeur,  puis en 2003 en constituant un Conseil de Famille.

Depuis le 1er février 2010, le Conseil de Famille de la Conseillante se compose ainsi de trois membres, le Docteur Bertrand Nicolas, co-gérant depuis 2001, Jean-Valmy Nicolas co-gérant depuis 2010 et Henri Nicolas.

Actuellement, c’est la cinquième génération de Nicolas qui gère le château marquant ainsi la continuité et l’attachement d’une famille à un grand vin.

Le rôle du Conseil de Famille est de superviser l’action du Directeur  et de prendre position sur des décisions stratégiques (prix de vente en primeur, allocations, investissements, dividendes, actions de représentation).

Les héritiers Nicolas sont identifiés à l’étiquette à pans coupés et bordure d’argent entourant le chiffre «LN ». La capsule violette rappelle quant à elle le parfum et les caractéristiques du Cru. Ces éléments choisis dès 1871 par les frères Nicolas restent d’une élégante modernité au XXIème siècle.

Durant ces 145 ans, La Conseillante a ainsi bénéficié d’une pérennité et d’une constance dans le soin apporté par la famille Nicolas à exprimer le meilleur de son terroir, l’un des plus fameux de Pomerol. 

L’une des caractéristiques de la Conseillante est qu’aucun des membres de la famille ne vit de la propriété.

rightImgPage.jpg